MAIGRISSEZ DU VENTRE

Votre pack de 4 vidéos entièrement offert "Objectif Ventre Plat"


 

Le Scopinaro est une technique de dérivation bilio pancreatique s’inscrivant dans la lignée des opérations restrictives et malabsorptives destinées à la chirurgie de l’obésité.


Le but des opérations restrictives et malabsorptives étant de diminuer l’absorption en plus de l’ingestion d’aliments par la personne en obésité sévère.

Cette pratique a été mise en place par le professeur Scopinaro dans les années 70-80.
Elle a inspiré dans les années 90 la méthode du switch duodénal, qui est une version améliorée du Scopinaro.

Voyons de suite son fonctionnement pour comprendre ces améliorations.

Le fonctionnement du Scopinaro

Pour faire simple, nous dirons que c’est la malabsorption des aliments qui est la clé du résultat final, c’est à dire le fait que les aliments ne soient plus digérés dans l’estomac qui est d’ailleurs réduit de moitié ou aux deux tiers avec le sphincter musculaire et la partie basse de l’estomac qui a un effet de pompe.

Scopinaro

Source de l'image : weightlosspictures.blogspot.com

Une portion de l’intestin grêle sera dédiée au transport les sécrétions du foie et du pancréas.
Une autre partie d’environ 1m de l’intestin grêle sera le lieu de rencontre des aliments et des sécrétions digestives du foie et du pancréas, c’est ici que ce fera la digestion et non dans l’estomac.
On compte sur ce fonctionnement différent pour réduire la masse corporelle du patient en obésité.

L’opération dure environ 4 heures et est réalisée par coelioscopie, ce qui est un avantage appréciable.
Le temps d’hospitalisation est variable mais il est tout à fait raisonnable et réduit par l’utilisation de la coelioscopie.

Distinction entre Scopinaro et Switch duodénal

Nous parlions de distinction entre le Scopinaro et le Switch duodénal, et même d’amélioration, voyons en quoi:
précédemment nous précisions, pour la technique de Scopinaro, que lors de l' »ablation » d’une partie de l’estomac, le sphincter musculaire et la partie basse de l’estomac étaient également retirés.
Ce fait augmente considérablement les risques de dumping syndrome qui est une complication possible mais rare d’une autre opération d’un autre type de la chirurgie de l’obésité appelé pontage gastrique.
C’est ici que se trouve l’amélioration avec le Switch duodénal: ces deux « parties de l’estomac ne sont pas retirées et cela prodigue un confort appréciable pour le patient, sans compter moins de risque de complication.

Si vous avez des améliorations ou des précisions à amener à cet article qui, nous le rappelons, est à titre informatif, n’hésitez pas, nous n’en serons pas contrarié loin de là! Laissez nous également vos impressions, cet espace vous est dédié: