MAIGRISSEZ DU VENTRE

Votre pack de 4 vidéos entièrement offert "Objectif Ventre Plat"


 

Si grossir des hanches touche particulièrement les femmes, grossir du ventre ne fait pas exception : hommes et femmes sont concernés par ce souci, et mincir du ventre est devenu une de nos priorités… Mais comprenons-nous la cause de cette prise de volume si localisée ? Avez-vous déjà pensé que la gestion du stress pourrait en être le remède ?

La gestion du stress fait-elle mincir du ventre

Et oui car en dehors des régimes alimentaires souvent difficiles à suivre, la gestion du stress, de l’anxiété et de l’angoisse peut être efficace, car elle solutionne la cause principale du « gonflement du ventre ».
Je comprends que cela puisse paraître étonnant que l’on vous le confirme 😉 c’est pourquoi je ne vous demande pas de me croire sur parole.
Regardez…

Stress et prise de poids : le lien est prouvé scientifiquement

  • Selon une étude réalisée par l’université de Californie, le stress joue un rôle essentiel dans le gain de poids, particulièrement lorsqu’il s’agit du ventre.

    Le test a été effectué sur deux groupes de femmes : le premier ayant grossi au niveau du ventre, et le second ayant seulement gagné du volume au niveau des hanches.

    Les sujets ont été soumis à des épreuves stressantes et angoissantes comme des exposés publics, des calculs arithmétiques rapides, entre autres. Et d’après les résultats, les femmes présentant un surplus de volume au ventre ont dévoilé des taux de stress particulièrement élevés, contrairement à celles au ventre plat, qui étaient beaucoup plus sereines.
    Ce qui amène à dire que les tensions s’accumulent et que cela agit au niveau de cette partie du corps.

  • Food Today, le bulletin mensuel d’information de l’EUFIC (The European Food Information Council) a fait part de mises au grand jour d’éléments qui ont piqué la curiosité de nombreux spécialistes en nutrition.
    Il est important tout d’abord de préciser qu’un stress aigu cause une perte d’appétit soudaine mais le stress chronique et continu provoque l’effet inverse.
    Voici un passage de l’article de Food Today publié par le magazine LePoint qui explique en quoi la gestion du stress, de l’angoisse et de l’anxieté (qui est directement lié au stress chronique) peut vous aider à mincir :


    « Les auteurs de cet article rappellent, tout d’abord, que toute menace de danger immédiat entraîne un stress aigu, à l’origine d’une chaîne de réactions bien particulières dans notre cerveau. Cela commence par l’envoi d’un signal à plusieurs systèmes, dont le système hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS), et l’activation d’hormones spécifiques. Ce qui déclenche une cascade d’événements en vue de préparer le corps à l’action.
    Par exemple, le glucose (sucre) est mobilisé pour alimenter les muscles et le cerveau, les sens sont renforcés, le coeur bat plus rapidement et la respiration s’accélère. « Ce phénomène communément appelé réaction de lutte ou de fuite a évolué comme un mécanisme de survie nous permettant de réagir rapidement aux événements qui mettent notre vie en danger », peut-on lire. Au niveau des hormones, l’adrénaline et le cortisol augmentent rapidement, là encore pour aider l’organisme à faire face. Mais dès le danger écarté, elles retombent aussi vite à leur taux de base.

    En revanche, lors de stress chronique, la menace est toujours présente, ou vécue comme telle. Le cortisol reste sécrété à un niveau supérieur à la normale « et l’organisme peut ne pas revenir à un état d’homéostase [c’est-à-dire un état sain de repos] », précisent les spécialistes. Cela peut avoir de graves conséquences pour la santé. Les systèmes immunitaire, cardiovasculaire et central nerveux sont particulièrement concernés.

    Les répercussions sont aussi réelles sur le poids, et cela pour une raison simple : le système HHS de réaction au stress partage les mêmes voies nerveuses que le contrôle des apports alimentaires. « Les hommes et les femmes en bonne santé ayant une réactivité accrue du cortisol en réaction au stress [dans le cadre d’études en laboratoire] présentent une obésité abdominale plus importante, tout comme les personnes ayant des niveaux plus élevés de cortisol matinal [ce qui est un symptôme de stress lié au travail et à la vie quotidienne], par rapport aux sujets témoins », explique Food Today. »

Vous voyez maintenant pourquoi la gestion du stress peut être le meilleur régime amincissant.

Gestion du stress, de l’anxiété, de l’angoisse pour mincir du ventre

Pour comprendre la nécessité de lutter contre ces 3 fléaux il est important de les comprendre.

Pour faire bref et clair : le stress est une réaction naturelle de notre corps, elle permet de se préparer à réagir à une situation perçue comme dangereuse, ou (pour notre société moderne) à une tâche ardue ou nouvelle à accomplir. Le stress en lui-même ne pose donc pas problème.
Par contre, notre rythme de vie actuel a fait s’augmenter l’excès de celui-ci, créant ainsi des pics de stress aigu, mais surtout un stress excessif et chronique.

Ce stress chronique est à l’origine de ce que nous appelons communément l’anxiété.

Et pour revenir à ce qui nous concerne ici (la prise de poids et surtout de volume) rappelons que c’est cet excès de stress constant et chronique qui crée la confusion dans notre corps et provoque la prise de volume notamment abdominale !

L’angoisse quant à elle, est une conséquence qui se matérialise sous la forme de crises d’angoisse survenant lors de périodes de stress et d’anxiété permanents.

Le lien entre ces 3 phénomènes est clair et sans doute.

Et oui le stress, l’anxiété et l’angoisse sont bien à l’origine de votre prise de poids et vous empêche réellement d’affiner votre silhouette si vous les subissez, donc si vous faîtes partie de 70% de la population…

Quelle solution pour la gestion du stress, de l’anxiété et de l’angoisse ?

Puisque le stress reste un facteur de prise de volume au niveau du ventre, une des solutions pour retrouver une fine silhouette consiste à le réduire, et éviter tout excès de stress.

Il existe différentes façons de pratiquer une bonne gestion du stress, la première étape implique souvent la détection de ses sources.

Une fois les raisons identifiées, il ne reste plus alors qu’à prendre la décision de mieux gérer la situation, de répartir les tâches ou même de réduire les activités ou d’y faire face plus sereinement.

Vous pouvez agir sur votre stress, votre anxiété ou angoisse en « sortant respirer » et si vous ne pouvez pas vous permettre de changer d’air, la méditation peut être d’une très grande aide, tout comme les activités physiques qui déclenchent l’action d’hormones du bien-être présents en chacun de nous.

Oui en effet c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout que ce n’est pas forcément suffisant, c’est pourquoi des programmes sont mis au point par des spécialistes expérimentés offrant ainsi une solution naturelle et durable à tous ceux et celles qui subissent non pas des pics de stress, mais un stress chronique et qui dure…

Bien souvent vous avez dû entendre que tout ça c’est psychologique… « vite, va voir un psy ! »
Cela vous étonne si je vous dis que tout ne se passe pas forcément dans votre tête ? Ou plutôt dans votre psyché ?
Savez-vous que votre organisme peut être à l’origine de tout ça ?

Regardez cette vidéo vous allez comprendre ce qui se passe et comment le résoudre.

Cliquez ICI - video gestion du stress angoisse anxiete

David va vous expliquer comment faire tomber pour de bon cette barrière qui vous empêche de retrouver votre silhouette en chassant l’excès de stress, l’angoisse et l’anxiété de votre vie pour retrouver un Bien-Être certain.